Définition de la lettre de change ?

Définition de la lettre de change ?

Que-savez-vous sur la banque ? Découvrez-le en répondant aux questions ci-dessous. En cas de doute, cliquez-sur une question pour en afficher la réponse.

La lettre de change, appelée couramment traite, est un écrit par lequel une personne appelée tireur (le créancier, c’est-à-dire le fournisseur) invite une autre personne appelée tiré (le débiteur, c’est-à-dire le client) à payer une certaine somme (montant facturé), à une date déterminée (date d’échéance) à une troisième personne appelée bénéficiaire (souvent le tireur ou son banquier).

La lettre de change est toujours un acte de commerce, quelle que soit la qualité de ses signataires ou quel que soit le motif de sa création.

La lettre de change est le plus souvent domiciliée, c’est-à-dire que le paiement sera effectuée par prélèvement sur un compte en banque ; la banque du tiré ne peut payer qu’avec l’accord de ce dernier.

L’acceptation de la traite (engagement du tiré de la payer en apposant sa signature) n’est pas obligatoire.

La traite peut être avalisée : celui qui donne son aval appelé avaliste ou avaliseur devra payer la lettre de change au porteur si le tiré refuse de payer ou ne peut pas payer.

La newsletter des Professionnels

Inscrivez-vous et recevez les meilleurs articles et conseils directement dans votre boîte email !