Quels sont les risques que peut courir un exportateur ?

Quels sont les risques que peut courir un exportateur ?

Que-savez-vous sur la banque ? Découvrez-le en répondant aux questions ci-dessous. En cas de doute, cliquez-sur une question pour en afficher la réponse.

vEn pratique, un exportateur doit faire face à trois types de risques : risque commercial, risque pays et risque de change.

  • Risque commercial : risque de ne pas être payé par l’importateur.
  • Risque pays : risque né de la situation du pays importateur, qui se décompose en risque politique, risque catastrophique et risque de non-transfert.
    • Risque politique : les dirigeants du pays acheteur peuvent interdire tout transfert de fonds vers l’étranger ou vers tel ou tel pa.
    • Risque catastrophique : une catastrophe quelconque (inondation, tremblement de terre, etc.) peut désorganiser l’économie d’un pays et empêcher les acheteurs d’honorer leurs engagements.
    • Risque de non-transfert : pour des raisons techniques ou tenant à la situation de la monnaie, les règlements en faveur de l’Étranger ne se font plus.
  • Risque de change : s’il n’est pas payé dans la monnaie nationale.

Ces risques peuvent en grande partie être couverts par la souscription d’une assurance auprès de la COFACE (Compagnie Française d’Assurance pour le Commerce Extérieur) ou d’une autre compagnie d’assurance.

La newsletter des Professionnels

Inscrivez-vous et recevez les meilleurs articles et conseils directement dans votre boîte email !