Comment le banquier peut-il être responsable vis-à-vis des tiers ?

Comment le banquier peut-il être responsable vis-à-vis des tiers ?

Que-savez-vous sur la banque ? Découvrez-le en répondant aux questions ci-dessous. En cas de doute, cliquez-sur une question pour en afficher la réponse.

Le banquier peut être responsable vis-à-vis des tiers notamment dans l’absence de précautions dans la gestion des comptes ou dans le cas d’octroi abusif de crédit.

Responsabilité dans la gestion des comptes
Lors de l’ouverture d’un compte, la banque doit effectuer des contrôles préalables et obligatoires dans son intérêt, mais aussi dans celui des tiers. Dès lors, quand le dommage dont le client est l’auteur a pour origine des vérifications incomplètes de la banque, celle-ci sera tenue de le réparer (chèque sans provision, par exemple)
De même, la banque peut être tenue pour responsable vis-à-vis de tiers de l’absence de vérification des pouvoirs et de la capacité de ses clients.

Responsabilité en cas d’octroi abusif de crédit
Le banquier peut, en accordant les crédits à une entreprise qu’il sait être en difficulté, causer un dommage aux créanciers de cette entreprise.
En effet, il crée une apparence de solvabilité qui va amener ceux-ci à faire confiance à cette entreprise alors que celle-ci n’a aucune chance de survie ; ne pouvant plus recouvrer l’intégralité de leur créance, ils subiront un préjudice que la banque pourra être tenue d’indemniser.

    La newsletter des Professionnels

    Inscrivez-vous et recevez les meilleurs articles et conseils directement dans votre boîte email !