Conditions d’octroi des prêts épargne-logement ?

Conditions d’octroi des prêts épargne-logement ?

Que-savez-vous sur la banque ? Découvrez-le en répondant aux questions ci-dessous. En cas de doute, cliquez-sur une question pour en afficher la réponse.

Les prêts épargne-logement peuvent être accordés au titre d’un compte épargne-logement ou d’un plan épargne-logement.

Compte épargne-logement
Conditions d’obtention : pour obtenir un prêt, le titulaire du CEL doit épargner au moins 18 mois et obtenir un minimum d’intérêts.
Montant du prêt : fonction des intérêts acquis pendant la période d’épargne ; le maximum du prêt est de 23 000 €.
Objet du prêt : résidence principale de l’emprunteur ou d’un locataire et dans certaines conditions la résidence secondaire : logement neuf ou travaux importants dans l’ancien.
Taux du prêt (varie en fonction du taux de l’épargne) : depuis le 1er août 2013 : 2,25 % + assurance (ce taux change à chaque fois que celui de l’épargne change).
Durée : 2 à 15 ans.

Plan épargne-logement
Conditions d’obtention : le plan doit avoir duré au moins 3 ans.
Montant du prêt : fonction des intérêts acquis pendant la période d’épargne ; le maximum du prêt est de 92 000 euros.
Objet du prêt : acquisition en neuf d’une résidence principale ou secondaire de l’emprunteur ou d’un locataire ou travaux d’amélioration, de réparation ou d’extension dans une résidence principale ou secondaire.
Taux du prêt : pour les plans ouverts depuis le 1er août 2003 : 4,20 % + assurance.
Durée : 2 à 15 ans.

Les plans et les comptes ouverts depuis le 1er mars 2011, ne peuvent financer que la résidence principale de l’emprunteur.

La newsletter des Professionnels

Inscrivez-vous et recevez les meilleurs articles et conseils directement dans votre boîte email !