Plafond Carte Visa : Plafonds de retrait et de paiement (Le Guide Complet)

Plafond Carte Visa : Plafonds de retrait et de paiement (Le Guide Complet)

Nous en sommes persuadés dans votre portefeuille vous possédez une carte bancaire … peut-être même une carte Visa ! Si vous l’utilisez régulièrement vous savez surement que qu’il existe des plafonds pour la carte visa. Il y a même des plafonds de retrait mais également de paiements. Dans cet article Banque-Info propose un guide complet sur le plafond de la carte Visa !

Pourquoi un plafond de carte bancaire ?

Avant de parler des plafonds de paiement et de retrait des cartes Visa, il convient d’avoir une idée claire de ce dont il s’agit.

La carte Visa : qu’est-ce que c’est ?

Plafond Carte Visa Classic

Devenue leader sur le marché français et international, la carte Visa a été créée dans le but primaire de répondre à la satisfaction des clients en matière de transactions. Cette carte permet de retirer de l’argent et de faire des achats non seulement localement, mais aussi sur le plan international.

L’obtention de cette carte est subordonnée à l’ouverture d’un compte dans une banque. Certaines banques proposent des cartes Visa gratuites. Cependant, cette proposition est subordonnée à d’autres conditions.

Les cartes Visa existent par pluralité. Il convient de répertorier :

  • les cartes Visa Classic,
  • les cartes Visa Premier,
  • les cartes Visa Infinite et Platinum,
  • la carte Visa Électron,
  • les cartes Visa prépayées,
  • les cartes Visa V-PAY,
  • les cartes Visa pour professionnels (Business Class et le Platinum Business).

En règle générale, il faut retenir que des plafonds existent pour chaque type de cartes Visa.

Pourquoi un plafond de retrait ?

Il faut le savoir mais votre carte bancaire à un plafond de retrait. Ce plafond correspond à la somme maximale que vous allez pouvoir retirer dans un distributeur. permet d’une part de limiter les risques de fraudes à la carte bancaire (en cas de vol), mais aussi de vous aider à mieux gérer vos fonds. Ils seront plus ou moins importants en fonction de votre moyen de paiement (les plafonds les plus élevés étant ceux des cartes premium de type Gold ou Black).

Note : Le plafond de retrait peut être différent entre un retrait dans un guichet de votre banque ou d’une banque concurrente.

Contrairement aux idées reçues, les retraits et les paiements avec des cartes Visa ne sont pas illimités. Le plafond, ici, met en avant la somme d’argent liquide maximale qu’il vous est possible de retirer, dans un guichet automatique par exemple. Toutefois, deux raisons sont mises en exergue pour comprendre le plafond établi pour une carte Visa.

  • La sécurité

En premier lieu, ce plafond existe pour des raisons propres aux clients. En effet, la sécurité financière d’un client demeure une priorité pour les banques. Le plafond établi a donc pour but d’empêcher le client de vider son compte, et de s’exposer à une certaine insécurité.

Ainsi, un seuil peut être établi à raison d’une somme fixe à retirer en une journée, en une semaine ou en un mois. Le plafond établi pour votre Carte Visa vous limite donc par rapport à vos dépenses, et vous permet également de protéger votre compte des fraudes (dans le cas où vous serez victime de vol).

  • Un accord entre le client et sa banque

Outre ces fonctions de sécurité, retenez que le plafond de votre carte Visa est fixé en fonction du type de carte dont vous êtes propriétaire. Aussi, le contrat conclu à la banque demeure un facteur, pour fixer le plafond de votre carte Visa.

Deux plafonds sont généralement fixés pour votre carte bancaire. Le premier est le plafond relatif à la somme d’argent qui pourra être retirée dans un guichet. Le second est le plafond d’achat qui fixe le seuil maximal de somme, qu’il vous est possible de dépenser au cours d’une période donnée.

Pourquoi un plafond de paiement ?

Le plafond de paiement par carte bancaire est le montant que vous ne pouvez pas dépasser lorsque vous payez par CB. Si vous dépassez ce montant il y a un risque que le paiement soit refusé. Le plafond de la carte bancaire vous est communiqué par votre banquiez au moment de la signature de votre convention de compte. Comme pour le plafond de retrait il existe un plafond de paiement pour des raisons de sécurité et éviter toute fraude éventuelle sur vos comptes.

Quels sont les plafonds des cartes Visa ?

Comme susmentionné, les cartes Visas, pour des besoins de sécurité, sont munies de plafonds autrement dit, de sommes liquides maximales que les clients ont le droit de retirer. Ce plafond répondant à des questions de sécurité, est personnalisé pour vous, en fonction de votre train de vie (recette, dépenses, salaires). Il convient alors d’étudier le rôle de chaque carte, de même que le plafond qui lui est dédié, en fonction de quelques banques.

Plafond de retrait de la carte visa

La carte de retrait

La carte de retrait est une carte qui a pour but primaire de retirer de l’argent dans un guichet automatique. Cette carte ne dispose pas d’une option permettant de régler des dépenses chez un commerçant.

Malheureusement, le plafond de retrait avec cette carte est assez bas. La carte de retrait peut s’avérer être une excellente carte pour les personnes pourvues d’un petit budget, et qui ne désirent pas octroyer beaucoup de frais à la tenue d’une carte (les fraîches associées à la carte de retrait sont assez basses). Le plafond de retrait par rapport à ce type de carte varie selon la convenance de chaque banque.

Nous pouvons citer l’exemple du Crédit Agricole, qui fixe le plafond à 300 euros pour 7 jours glissants, ou de la Société Générale, dont le plafond est à 460 euros, lorsque l’argent est retiré dans les distributeurs de la banque.

  • La Caisse d’Epargne : 300 euros / 7 jours glissants ;
  • La Société Générale : 460 euros dans les distributeurs de la banque, 300 dans les autres ;
  • La Banque Postale : 500 euros/ 7 jours glissants ;
  • Le Crédit Agricole : 300 euros / 7 jours glissants ;
  • Le Crédit Mutuel : 500 euros dans les distributeurs de la banque, 300 euros pour les autres.

La carte d’autorisation systématique

Cette carte s’avère idéale pour les étudiants ou toutes les personnes souhaitant minimiser leurs dépenses. Disponible à partir de 15 €, la carte d’autorisation systématique a la particularité de fixer elle-même, le plafond des retraits. C’est donc le meilleur choix pour toutes personnes désirant une meilleure organisation et une meilleure surveillance de leurs dépenses. Aucun risque d’être à découvert avec cette carte, car elle ne vous permet d’accéder qu’à la somme dont vous disposez sur votre compte.

Il faut retenir que la carte d’autorisation systématique n’est pas acceptée dans les stations péages ou dans les stations-service. Le plafond de cette carte est fixé à 450 € pour 7 jours à BNP Paribas. Quant à la banque Société Générale, elle permet au client de négocier le plafond avec son conseiller.

  • La Caisse d’Epargne : 500 euros / 7 jours glissants ;
  • La Société Générale : à négocier avec votre conseiller ;
  • BNP Paribas : 450 euros/ 7 jours glissants ;
  • La Banque postale : 800 euros/ 7 jours glissants ;Le Crédit Agricole : 300 euros / 7 jours glissants ;
  • Le Crédit Mutuel : 500 euros dans les distributeurs de la banque, 300 euros pour les autres.

La carte classic

Cette carte offre une plus grande liberté de gestion à son porteur. Contrairement aux cartes de retrait et aux cartes d’autorisation systématique, avec la carte classic, le client peut avoir accès à des stations-service ou payer les frais résultants de ses courses.

Avec cette carte, le plafond de retrait est fixé à 460 € dans la banque Société Générale. Quant à la Banque Postale, le plafond est fixé à 1 000 €, lorsque la liquidité est retirée dans un distributeur de la banque, et à 300 €, lorsque l’argent est retiré dans le guichet d’une autre banque.

  • La Caisse d’Epargne : 300 € / jour dans les distributeurs Caisse d’Epargne, 300 euros / 7 jours glissants dans les autres ;
  • La Société Générale : 460 € / jour dans les distributeurs de la banque, 300 dans les autres ;
  • BNP Paribas : 500 € / 7 jours glissants ;
  • La Banque postale : 1 000 € dans les distributeurs de la banque, 300 euros pour les autres.
  • Le Crédit Agricole : 1 500 € / 7 jours glissants ;
  • Le Crédit Mutuel : 500 € dans les distributeurs de la banque, 300 euros pour les autres.

La carte premium

La détention d’une carte premium s’impose à tous ceux ayant un train de vie au-dessus de la moyenne, et de ce fait, pour des personnes effectuant des dépenses plus importantes. Bien plus chère que les précédentes cartes, elle offre la possibilité de retirer respectivement 770 € et 1 500 € dans les banques Société Générale et à la Banque Postale. Le Crédit Agricole, plus flexible, permet aux clients de retirer selon ses besoins.

  • La Caisse d’Epargne : 1 500 € / 7 jours glissants ;
  • La Société Générale : 1 770 € dans les distributeurs de la banque, 900 € ailleurs ;
  • BNP Paribas : 2 000 € / 7 jours glissants ;
  • La Banque postale : 1 500 € dans les distributeurs de la banque, 900 € ailleurs ;
  • Le Crédit Agricole : selon besoins ;
  • Le Crédit Mutuel : 1 500 € / 7 jours glissants.

Plafond de paiement de la carte visa

Plafond paiement carte Visa Classic

  • La Banque Postale : 3 000 € sur 30 jours glissants ;
  • Crédit Agricole : 3 050 € sur 30 jours glissants ;
  • La Caisse d’Epargne : 2 400 € sur 30 jours glissants ;
  • Société Générale : 3 050 € sur 30 jours glissants ;
  • BNP Paribas : 2 500 € sur 30 jours glissants ;
  • Boursorama banque : 1 500 € sur 30 jours glissants ;
  • Fortuneo Banque : 1 500 € sur 7 jours glissants ;
  • Hello Bank : 1 200 € sur 30 jours glissants ;
  • Monabanq : 1 500 € sur 30 jours glissants ;
  • e-LCL : 2 500 € sur 30 jours glissants.

Plafond paiement Visa Premium

  • La Banque Postale : 8 000 € sur 30 jours glissants ;
  • Crédit Agricole : selon besoins ;
  • La Caisse d’Epargne : 7 700 € sur 30 jours glissants ;
  • La Société Générale : 137 500 € sur 30 jours glissants ;
  • BNP Paribas : 8 000 € sur 30 jours glissants ;
  • Boursorama Banque : 3 000 € sur 30 jours glissants ;
  • Fortuneo Banque : 2 000 € sur 7 jours glissants ;
  • Hello Bank : 3 000 € sur 30 jours glissants ;
  • Monabanq : 1 500 € sur 30 jours glissants ;
  • e-LCL : 8 000 € sur 30 jours civils
  • ING Direct : 4 000 € sur 30 jours glissants ;
  • BforBank : 2 000 € sur 30 jours glissants.

 

Le Tableau récapitulatif

Cartes bancairesLes Plafonds
Cartes de retraitRetrait : 300 € par semaine
Visa ElectronRetrait : 300 à 500 € par semaine.
Paiement : 1 000 à 2 500 € par mois
Visa ClassicRetrait : 500 € par semaine
Paiement : 2 500 € par mois
Visa PremierRetrait : 1 000 € par semaine
Paiement : 8 000 € par mois
Visa PlatinumRetrait : 2 000 € par semaine
Paiement : 12 000 € par mois
Visa InfiniteRetrait : 4 000 € par semaine
Paiement : de 10 000 à 20 000 € par mois

*Source : La Finance pour tous.

Est-il possible de modifier le plafond de retrait d’une carte Visa ?

La réponse à cette question est positive. Mais avant de modifier le plafond, il convient de prendre connaissance de ce qui se passe lorsque ce dernier est atteint.

Rappelons que ce plafond est généralement fixé à l’ouverture d’un compte, dans les conventions qui y sont dédiées. À cet effet, il convient de savoir qu’une fois le plafond dépassé, les opérations de retrait ne vous seront plus possibles, pour une durée variant entre 7 à 30 jours. Autrement dit, à compter du moment où le plafond a été dépassé.

Toutefois, si le plafond fixé pour votre carte n’est pas à votre convenance, ou ne répond pas à vos besoins journaliers ou mensuels en dépense, sachez qu’il vous est possible de le modifier.

La première option, pour cela, est le changement de carte. Envisagez de passer à une carte classique ou à une carte premium pour plus de liberté dans vos dépenses. Toutefois, changer de carte n’est pas indiqué à tout le monde. L’augmentation du plafond est également possible pour des occasions ponctuelles (ce cas est fréquent en période de vacances ou pour une situation urgente).

La seconde option consiste à prendre contact avec son gestionnaire de compte ou avec l’administration en charge des services bancaires. Outre ces deux options, il est possible au détenteur de la carte de remplir un formulaire sur internet dédié à cet effet. Se rendre sur l’application mobile de sa banque pour modifier le plafond est également possible si la banque possède bien sur une application mobile.

Il est possible de se faire facturer des frais. Toutefois, ces frais ne sont pas relatifs aux changements de plafond de sa carte Visa. Ils s’appliquent plutôt à des frais de procédure, en cas d’augmentation à titre temporaire de la carte ou encore pour des questions d’urgences.

Eu égard à tout ce qui précède, la possession d’une carte Visa est devenue indispensable au cours de ces dernières décennies. En posséder une peut être avantageux, non seulement, pour des raisons de commodité, mais également pour la facilité qu’elle offre par rapport aux besoins.

Toutefois, les plafonds établis pour des raisons de sécurité peuvent être changés pour des raisons qui vous sont propres. Au cas où le besoin d’augmenter le plafond de votre carte Visa se fait sentir, il est conseillé de vous rapprocher de l’agence de votre banque, ou de visiter le site internet de votre banque pour obtenir satisfaction.

Rappelons aussi que, toujours par souci de sécurité, les mots de passe dont sont munies vos cartes Visas sont personnels, et ne doivent être communiqués à personne. En cas d’irrégularité constatée sur votre compte, il est toujours conseillé de se rendre en agence, ou de prendre contact avec son gestionnaire de compte, et cela le plus tôt possible.