Droit de rétention

Droit de rétention

Possibilité donnée à un créancier de retenir un bien corporel du débiteur tant qu’il n’a pas été payé. Le droit de rétention est assorti de certaines conditions : la créance doit être certaine (non contestable) et exigible (pas de termes ou de conditions) et le bien doit être corporel, détenu par le créancier et avoir une relation avec la créance (ex. le garagiste peut retenir la voiture confiée pour réparation tant que le prix de la réparation ne lui a pas été payé).

La newsletter des Professionnels

Inscrivez-vous et recevez les meilleurs articles et conseils directement dans votre boîte email !

Les experts de Banque-Info mettent à votre disposition trois outils essentiels pour s’y retrouver

Les avantages de Banque-Info

book

Lexique complet

Dictionnaire bancaire et économique : plus de 1300 définitions des termes bancaires, financiers et économiques les plus couramment utilisés.

icon

Guide bancaire

un guide bancaire avec des fiches pratiques sur tous les problèmes que vous pourriez rencontrer avec vos finances ou votre banque.

newspaper

Actualité bancaire

Une rubrique « actualité bancaire » pour toujours être au courant des dernières infos sur les banques.