Numéro de carte bancaire : Que signifient les numéros ?

En regardant votre carte bancaire, vous vous êtes sûrement déjà posé la question de la signification de tous ces chiffres présentés ci-dessus les uns après les autres.

Il y a exactement 16 chiffres disposés sur toutes les cartes bancaires, peu importe la banque dans lesquelles elles sont émises et qu’importe le réseau interbancaire dans lequel elles font partie. Sans compter les numéros qui représentent la date d’expiration et le code de vérification.

Par ailleurs, les cartes bancaires sont toutes associées à un titulaire dont le nom figure automatiquement dessus.

  • Le recto de la carte comporte généralement le nom du titulaire, le logo de l’émetteur de la carte et le numéro de compte en relief.
  • Le dos de la carte comporte généralement une bande magnétique qui peut être lue par des machines, ainsi qu’un panneau de signature que le titulaire de la carte doit signer.

Toutefois, il est important de se demander ce que révèlent les 16 numéros figurant sur une carte bancaire ainsi que les autres informations représentées ci-dessus.

Que signifient les 16 chiffres sur votre carte bancaire ?

16 chiffres qui assurent la validité de votre carte bancaire

L’ensemble des chiffres représenté sur le recto de votre carte bancaire assure une sécurité contre toute tentative d’escroquerie. Toutefois, ces 16 numéros ne sont pas choisis de façon aléatoire : ils sont formés via l’algorithme de Luhn.

L’algorithme de Luhn est une formule de somme de contrôle utilisée pour valider une variété de numéros d’identification, tels que les numéros de carte de crédit, afin de certifier l’identification du titulaire durant une transaction bancaire.

L’algorithme de Luhn est également connu sous le nom d’algorithme modulus 10 ou mod 10.

La lignée de ces chiffres peuvent être découpée ainsi :

  • Les six premiers chiffres sont connus sous le nom de numéro d’identification bancaire (NIB) et identifient l’émetteur de la carte (c’est-à-dire, l’établissement bancaire). Le chiffre initial de cette suite de numéros diffère selon le réseau interbancaire : 4 pour Visa, 5 pour Mastercard et 3 pour American Express.
  • Les neuf chiffres suivants représentent le numéro de la carte bancaire. Cette combinaison là identifie précisément la carte. Avec 9 chiffres, il est possible de générer plus d’1 milliard de combinaisons différentes.
  • Le dernier chiffre est connu comme le chiffre de contrôle. Également appelé “code d’authenticité”, ce numéro est utilisé pour vérifier que le numéro de compte est bien valide à travers l’algorithme de Luhn.

Ensemble, ces numéros peuvent fournir beaucoup d’informations sur une carte de crédit. Par exemple, le NIB peut être utilisé pour déterminer le type de carte (par exemple, débit ou crédit) et le pays d’émission.

Le numéro de compte en banque peut être employé pour suivre les dépenses et l’historique des paiements. Et le chiffre de contrôle peut être utilisé pour empêcher les fraudeurs de générer de faux numéros de compte.

Comment contrôler la validité d’une carte ?

Pour calculer la somme de contrôle, les chiffres sont additionnés, les chiffres doublés étant additionnés séparément. Par exemple, si le nombre est 1234, le premier chiffre sera multiplié par 2 (2×1), le deuxième chiffre sera laissé seul (1×2), le troisième chiffre sera multiplié par 2 (2×3) et le quatrième chiffre sera laissé seul (1×4). Cela donne un total de 18.

Pour obtenir la somme de contrôle, ce total est ensuite divisé par 10 et le reste est la somme de contrôle. Ainsi, pour valider un numéro de carte de crédit à l’aide de l’algorithme de Luhn, la somme de contrôle doit être divisible par 10.

Les autres informations sur la carte bleue

Outre les 16 numéros de la carte de crédit, cette dernière est également jointe à une série d’autres informations essentielles pour effectuer une transaction – notamment sur internet – sans quoi cette dernière ne serait pas validée :

  • La date d’expiration (MM/AA) de la carte bancaire : au format mois/année, elle est disponible sur le recto de la carte. Elle permet de l’utiliser jusqu’à sa date de péremption, date à laquelle il convient de la changer. (Voir : Expiration carte bancaire)
  • Le numéro CVV (Card Validation Value) : situé généralement au verso, ce cryptogramme visuel comporte 3 chiffres (ou 4 pour certains moyens de paiement) et sert à identifier le responsable de la transaction comme étant le véritable titulaire de la carte.
  • Le prénom et nom du titulaire : car toute carte bancaire est strictement personnelle. Il existe néanmoins certains types de cartes bleues – comme les cartes prépayées – où aucun nom de titulaire n’y figure.

Si dans la vie quotidienne, pour payer ses courses ou retirer de l’argent, ces informations-là ne sont pas utiles, elles restent indispensables lors d’un achat via internet.

D’autres informations sont représentées sur une carte bancaire, mais qui n’importent pas dans le processus d’une transaction financière :

  • Le numéro de compte bancaire : Sur la plupart des cartes bleues figure le numéro de compte bancaire du titulaire. Il permet d’identifier votre compte auprès de la banque.
  • Le nom de la banque émettrice : Outre le numéro de compte, une carte peut également contenir le nom de l’établissement bancaire qui l’a émise. Cela peut vous aider à déterminer la provenance du compte bancaire lorsque vous concluez une affaire.
  • Panneau de signature : De nombreuses cartes bancaires comportent également un panneau de signature au dos de la carte. Ceci afin de permettre au bénéficiaire de la transaction de posséder une preuve de votre identité à travers la signature.
  • Le nom du réseau interbancaire : Certaines cartes comportent également le nom du réseau interbancaire par lequel elles peuvent être utilisées, par exemple, lorsqu’elles font partie de Visa ou MasterCard. Ce qui signifie qu’elles peuvent être utilisées partout où ces réseaux sont acceptés.

Les cartes bancaires comportent également une bande magnétique et une puce qui stockent des informations supplémentaires.
Lorsque la carte est utilisée, la signature ou le code PIN du titulaire de la carte est généralement requis pour vérifier la transaction.

Numéro de carte et numéro de compte bancaire : quelle différence ?

Il y a beaucoup de confusion sur la différence entre un numéro de carte bancaire et un numéro de compte bancaire. À première vue, ces deux termes peuvent sembler faire référence à la même chose, car ils impliquent tous deux la gestion de vos finances auprès d’une banque.

Néanmoins, il existe des distinctions importantes entre ces deux types d’informations qui sont cruciales pour toute personne qui utilise un compte bancaire.

Le numéro de carte ne donne pas accès à vos comptes

La différence essentielle entre les deux types de numéros est que le numéro de carte bancaire en lui-même ne vous donne pas accès à votre compte.

Ce numéro à 16 chiffres, qui se trouve généralement au recto de votre carte, est utilisé uniquement pour les transactions chez les commerçants et aux guichets automatiques.

En revanche, le numéro de compte bancaire peut être utilisé par vous pour effectuer des transactions à tout moment via une interface bancaire en ligne ou mobile.

Ce système protégé par un mot de passe vous permet de mieux contrôler comment, quand et où les fonds sont transférés dans et hors de votre compte.

Des chiffres différents entre l’un et l’autre

Par ailleurs, le numéro de compte bancaire comporte, lui, 11 chiffres avec coordonnées nationales (RIB) et coordonnées internationales (IBAN) du compte bancaire.

Le numéro de compte bancaire et le numéro de carte bleue n’ont donc aucun point commun ensemble si ce n’est de représenter le même compte en banque.

Payer sur internet ou par téléphone avec son numéro de carte bancaire : est-ce sûr ?

À première vue, il peut sembler que payer en ligne ou par téléphone avec une carte de crédit n’est pas sûr, étant donné que ces informations contiennent des données financières sensibles.

Toutefois, en réalité, les technologies modernes telles que le cryptage et les logiciels anti-virus, rendent l’utilisation de ce mode de paiement de plus en plus sûre.

Non seulement de nombreuses transactions sont désormais protégées par des pare-feu et d’autres mesures de sécurité de pointe, mais la plupart des entreprises offrent aussi à leurs clients des services étendus de prévention des fraudes.

Tant que vous vous assurez que tout site ou service que vous utilisez est réputé et digne de confiance, il est généralement parfaitement sûr d’effectuer des paiements en ligne ou par téléphone avec votre numéro de carte de crédit.

Comment vérifier que le site est de confiance ?

  • Vérifiez la présence d’un certificat de sécurité sur la barre d’adresse URL : https ou icône cadenas.
  • Préférez les paiements avec double identification (3D Secure) où la banque vous envoi un message afin d’insérer un code de sûreté sur le formulaire de paiement.
  • Renseignez-vous sur les avis clients du site en question en recherchant sur le net.
  • Vérifiez le numéro du service client indiqué sur le site.

Après toutes ces vérifications, vous pouvez effectuer tous vos achats en ligne avec votre moyen de paiement en communiquant en toute sécurité votre numéro de carte de crédit.

Laisser un commentaire