Helios : la première néobanque verte entre dans la course

Le marché des néobanques n’a pas cessé de s’élargir durant les dernières années. Des banques en ligne haut de gamme ont vu le jour. D’autres se sont adressées exclusivement aux professionnels, aux jeunes ou aux voyageurs. Que manquait-il au tableau ? Une néobanque verte engagée pour l’environnement. Helios compte bien remédier à cela. Depuis le 23 février 2021, elle propose un compte bancaire qui ne nuit pas à l’environnement.

L’offre unique d’Hélios

Cette fintech prend le marché des néobanques à contre-courant. En effet, la plupart des néobanques comme N26, Boursorama ou Fortuneo proposent des cartes bancaires gratuites. Ce n’est pas le cas d’Helios.

L’offre unique d’Helios est payante. Elle coûte 6 € par mois. Pourquoi un tel choix ? La néobanque souhaite conserver son indépendance. Elle veut aussi pouvoir proposer un conseiller à chacun de ses clients.

Le compte courant durable Helios inclut :

  • une carte bancaire Visa Classic à débit immédiat en bois
  • une application sécurisée
  • des paiements, virements et prélèvements gratuits et illimités en zone euro.
  • 5 retraits en DAB gratuits en zone euro (chaque retrait supplémentaire est facturé 0,85 €).
  • une carte virtuelle pour les paiements en ligne
  • un conseiller dédié à chaque client, disponible en ligne ou par téléphone

Une néobanque engagée

Helios entend devenir bien plus qu’une néobanque. C’est une entreprise dotée d’une mission écologique forte. Julia Menayas, la cofondatrice, a déclaré : « Notre mission consiste à ‘contribuer à l’émergence d’une économie plus durable’ ». Un comité de mission a donc été formé pour soutenir les exigences de la banque. Il est composé d’investisseurs spécialisés dans les fonds écologiques, d’ONG et d’un représentant du think-tank.

Vous vous demandez comment une banque peut s’engager à 100 % pour l’environnement ? Helios promet que ses comptes en banque ne sont pas nuisibles pour l’environnement et qu’ils ne participent pas au réchauffement climatique. Grâce à son partenariat avec SolarisBank, Helios compte :

  • proposer des cartes virtuelles pour éviter la multiplication des supports physiques
  • offrir une carte bancaire en bois issue de forêts autrichiennes gérées durablement
  • financer des projets écoresponsables grâce à l’argent placé sur les comptes bancaires
  • investir les commissions d’interchange dans la transition vers une source d’énergie renouvelable

La banque a marqué sa volonté d’investir rapidement l’argent de ses clients. Durant la phase de test, elle a financé une centrale solaire en Nouvelle-Calédonie. Ce projet, développé par Akuo Énergie, sera la troisième du territoire.

D’autres services devraient être disponibles dans le courant de l’année 2021. Les prestations les plus demandées par les clients verront certainement le jour. Ce pourrait être le cas du compte d’épargne durable ou du compte-joint Helios. Ces suggestions de clients-testeurs ont été validées par la banque. Les nouveaux clients devraient, eux aussi, avoir la possibilité de faire des suggestions sur l’application dans le but d’améliorer les services de la néobanque.

Des tests prometteurs

Le lancement d’Helios ne s’est pas fait sur un coup de tête. Selon Julia Menayas, la cofondatrice d’Helios, cela fait plus d’un an que la néobanque verte est en développement. Cette éco-banque est la première à se lancer officiellement sur le marché français.

Le compte unique d’Helios a été testé par des centaines de volontaires avant d’être lancé sur le marché. Ses bêta-testeurs ont aidé la néobanque verte à s’assurer qu’elle répondait bien aux besoins de ses clients. Ils ont permis de rendre l’application plus fonctionnelle.

La révolution bancaire écologique

Les néobanques et les banques en ligne ont déjà révolutionné les services bancaires. Helios compte commencer la révolution écologique des établissements financiers. Cette fintech espère pouvoir convaincre 10 000 clients durant les 4 premiers mois de son fonctionnement. Le défi ne devrait pas être trop difficile à relever. En effet, 14 000 personnes se sont déjà pré-inscrites sur le site d’Helios.

Ces nouvelles banques écologiques ou éco-responsables bénéficient d’un fort soutien. En effet, les particuliers qui souhaitent s’assurer que leur argent ne finance pas des activités qui favorisent le réchauffement climatique sont de plus en plus nombreux. Mais les offres bancaires responsables proposées par les établissements traditionnels ne suffisent plus. Les consommateurs souhaitent avoir accès à une offre bancaire 100 % responsable.

La concurrence risque cependant d’être rude dans le milieu. En effet, d’ici la fin de l’année, deux autres banques en ligne écologiques devraient voir le jour : Green-Got et OnlyOne.

Laisser un commentaire

Accueil Actualités bancaires et financières Helios : la première néobanque verte entre dans la course