4 étapes pour l’achat de mon bien immobilier

Banque la moins chère et la plus généreuse !


Mon Avis ? La meilleure banque avec 80€ Offerts

J'adore utiliser Boursorama Banque ! On y retrouve tous les outils des banques classiques accessibles en ligne. Pas de perte de temps et c'est une banque gratuite ! L'ouverture du compte est facile et vous pouvez profiter d'une prime allant jusqu'à 80 € !!

Avantages
  • 80 € offerts à l'ouverture du compte
  • Banque la moins chère
  • + de 200€ d'économie par an

GRATUIT ! => Je veux mes 80€ en profitant de l'offre dès maintenant

L’achat d’un bien immobilier est une aventure palpitante. Pour les primo-accédants, elle peut néanmoins devenir une source de stress importante. Le doute et la peur des différentes démarches à effectuer rebute certains acheteurs. Pourtant, l’achat de votre bien immobilier peut se résumer à 4 étapes importantes. Grâce à notre guide, réalisez l’achat de votre maison, ou de votre appartement, pas à pas.

Rechercher un bien immobilier

Budget et critères

C’est l’étape la plus cruciale de votre processus d’achat d’un bien immobilier. En définissant précisément vos critères et votre budget, vous éviterez de perdre du temps lors de la recherche de votre bien.

Récoltez le plus de données possibles sur vos réels besoins. Demandez-vous :

  • Allez-vous acheter du neuf ou de l’ancien ?
  • Souhaitez-vous une maison ou un appartement ?
  • Quel est votre quartier de prédilection ?
  • Quelle est la superficie idéale pour votre bien immobilier ?
  • De combien de chambres avez-vous besoin ?
  • Souhaitez-vous un extérieur : jardin, balcon ou terrasse ?

Une fois que les principaux éléments de votre bien ont été définis, déterminez votre capacité maximale d’emprunt. Renseignez-vous sur les prix des biens qui vous intéressent et utilisez des simulateurs de crédit immobilier afin de savoir si vous avez la capacité d’emprunter le montant désiré.

Recherche d’un bien

Il existe diverses méthodes pour trouver le bien immobilier de vos rêves. Vous pouvez consulter des annonces en ligne sur des sites spécialisés ou parcourir le quartier qui vous intéresse afin de localiser les biens à vendre.

Si vous désirez vous faire accompagner pour la recherche de votre bien immobilier, demandez de l’aide à une agence immobilière ou à un chasseur d’appartement. Ces experts vous accompagnent durant toutes les étapes de votre projet d’achat immobilier. Grâce à leur aide, vous aurez accès à un large réseau de biens.

Lorsqu’un bien éveille votre intérêt :

  • Consultez le diagnostic immobilier afin de connaître les risques liés au bien (amiante, inondation, état de l’électricité, etc.).
  • Renseignez-vous sur la proximité des commodités et des transports.
  • Si le bien est en copropriété, demandez le montant des charges ainsi que les derniers procès-verbaux.
  • Demandez le montant des impôts locaux : taxe d’habitation, taxe foncière…

Estimation du prix du bien trouvé

Vous avez trouvé votre bien coup de cœur ? Même si vous ne souhaitez pas passer à côté de la maison de vos rêves, ne vous précipitez pas. Si le bien qui vous intéresse répond à tous vos critères, estimez son prix afin d’être sûr qu’il correspond au marché.

Grâce à la superficie du bien qui vous intéresse, calculez son prix de vente au m2. Comparez ce tarif à celui du marché dans la commune et dans le quartier où se situe votre bien. Si des biens ont récemment été vendus aux alentours de celui qui vous plaît, renseignez-vous sur le prix de vente de ceux-ci.

En comparant le prix de vente au m2 de votre bien à celui des transactions conclues aux alentours, vous saurez s’il a été évalué correctement. Bien entendu, le prix au m2 dépend :

  • de l’emplacement du bien
  • du niveau des prestations proposées
  • des aménagements extérieurs
  • de l’état du bien

Signer un compromis de vente

Faire une offre d’achat

Après avoir visité plusieurs bien, vous vous êtes décidé sur celui qui possède le meilleur rapport qualité/prix ? Vous pouvez donc faire une offre d’achat au propriétaire. En tant que futur acheteur, c’est à vous de faire cette offre. Vous pouvez également décider de passer par un agent immobilier.

Une offre d’achat se fait généralement par écrit. Sur celle-ci, vous devez indiquer :

  • vos coordonnées complètes.
  • le tarif auquel vous souhaitez acquérir le bien (égal ou inférieur au tarif proposé).
  • le délai de validité de votre offre (8 à 10 jours).

Ainsi, le vendeur sait de combien de temps il dispose pour accepter ou rejeter votre offre d’achat. Le vendeur a la possibilité de faire une contre-proposition. Si votre profil l’intéresse, mais qu’il n’est pas d’accord sur le montant de l’offre, il vous propose un tarif intermédiaire. En tant qu’acheteur, vous êtes libre d’accepter ou de refuser cette contre-proposition.

Trouver un notaire

Le propriétaire a signé votre offre d’achat ? Quelle joie ! Il s’engage à vous vendre son bien. L’offre d’achat doit être confirmée par la signature d’une promesse de vente ou d’un compromis de vente. Cet acte représente un avant-contrat.

Avoir recours à un notaire n’est pas obligatoire à ce stade de la vente. Toutefois, il s’agit d’une décision judicieuse. En effet, l’avant contrat comprend plusieurs clauses de transactions qui engagent le vendeur et l’acheteur.

L’acheteur et le vendeur peuvent choisir le même notaire. Ils ont également la possibilité de faire appel à 2 notaires différents. Quel que soit votre choix, les frais de notaire restent les mêmes.

Signer le compromis

Pour la signature du compromis, l’acheteur et le vendeur doivent être réunis par le ou les notaires. Lors de ce rendez-vous, l’avant contrat est établi puis signé. Un acompte de 5 à 10 % du prix de vente doit généralement être versé par l’acquéreur. Il sera déduit du prix final lors de la signature de l’acte de vente. Cet acompte n’est pas obligatoire.

L’avant-contrat doit contenir les informations suivantes :

  • coordonnées du vendeur
  • coordonnées de l’acheteur
  • adresse, origine et description du bien
  • montant des honoraires du notaire
  • prix de vente et mode de paiement
  • durée de validité de l’avant-contrat
  • clauses suspensives
  • conditions d’exercice du droit de rétractation

Le compromis de vente engage les 2 parties. Le vendeur s’engage à vendre son bien. En tant qu’acheteur, vous vous engagez à l’acheter. Toutefois, il est possible de faire marche arrière après la signature du compromis de vente. Les 2 parties disposent de 10 jours pour se rétracter sans justification. Lorsque ce délai est passé, seules les conditions suspensives de l’avant-contrat peuvent y mettre fin. Par exemple, la vente est annulée sans malus si vous n’obtenez pas votre financement.

Si la vente du bien n’a finalement pas lieu, le montant de l’acompte vous est remboursé. En revanche, si l’annulation de la vente ne réalise pas l’une des conditions suspensives de l’avant-contrat, le vendeur conserve la somme.

Obtenir un financement

Recherche du financement

Une fois le compromis de vente signé, il est temps de trouver les fonds nécessaires pour réaliser l’achat de votre bien immobilier ! Selon les clauses de l’avant-contrat, vous avez de 45 à 60 jours afin de trouver le crédit immobilier dont vous avez besoin.

Prenez des rendez-vous avec établissements de crédit et différentes banques pour trouver votre crédit immobilier. Soyez organisés et rigoureux. N’attendez pas le dernier moment pour monter votre dossier complet. En général, les documents à fournir lors du rendez-vous avec votre banquier, ou courtier, sont :

  • le compromis de vente
  • vos bulletins de salaire
  • vos relevés de compte bancaire
  • vos feuilles d’imposition

Obtention d’un accord de principe

Lorsqu’un établissement de crédit à étudié votre dossier et l’a validé, il vous propose un accord de principe. L’accord de principe vous informe des caractéristiques de votre crédit immobilier :

  • la somme empruntée
  • le taux du crédit
  • les conditions d’obtention du financement

Obtenir un accord de principe est bon signe. Il signifie que votre profil est propice à recevoir un financement pour l’achat d’un bien immobilier. Néanmoins, il ne vous garantit pas l’obtention de votre financement. L’accord de principe doit être validé par l’assurance.

Validation de la demande de prêt immobilier

L’assurance contrôle que vous remplissez les conditions pour obtenir votre financement. Comme les crédits immobiliers engagent les acquéreurs sur le long terme, de 15 à 30 ans, l’établissement vérifie qu’ils sont en bonne santé.

La situation indiquée dans votre questionnaire médical confidentiel ne comporte pas d’inconvénient majeur ? Vous avez l’opportunité de recevoir un accord immédiat de l’assurance. En plus de l’assurance, un organisme de garantie est chargé de vérifier votre solvabilité. Il s’assure simplement que vous avez bien la possibilité de payer les mensualités dues à l’établissement de crédit.

Lorsque l’organisme de garantie et l’assurance donnent leur accord, il ne vous reste plus qu’à signer la demande de prêt. Si vous effectuez un crédit immobilier auprès d’une banque dont vous n’êtes pas client, vous devez procéder à l’ouverture d’un compte auprès de l’établissement.

L’offre de prêt est envoyée par votre banque par lettre recommandée. Lorsque vous la recevez, vous disposez d’un délai de 10 jours de réflexion. Vous n’avez pas le droit de renvoyer la lettre avant la fin de ces 10 jours. Vous disposez ainsi de l’opportunité de lire avec attention l’offre de prêt qui vous engage. Si vous avez des questions, c’est le moment de les noter et d’en faire part à l’organisme qui vous propose votre crédit immobilier.

À partir du 11e jour, vous avez le droit de signer l’offre de prêt et de la renvoyer à l’établissement qui vous l’a fourni. Votre financement est obtenu !

Signer l’acte de vente

Vous êtes enfin arrivé à l’étape finale de l’achat de votre bien immobilier. Vous vous rendez chez le notaire. Le vendeur vient également. Le notaire lit l’acte de vente.

Après avoir signé l’acte, vous payez le bien au vendeur, les frais de notaire et la garantie. Le notaire vous informe alors des conséquences et des sanctions prévues par la loi si vous ne respectez pas les engagements de l’acte de vente. Après cela, le vendeur vous remet les clés de votre bien. Vous êtes propriétaire !

La signature de l’acte authentique doit toujours avoir lieu dans un délai maximum de 4 mois après la signature de l’offre de prêt. En général, il est possible d’obtenir un rendez-vous chez le notaire pour la signature de l’acte authentique en 1 à 2 semaines. Si vous êtes rapide et bien organisé, vous pouvez espérer signer l’acte de vente authentique dans les 2 à 3 mois qui suivent la signature du compromis. En tout, de la recherche de bien à la signature de l’acte de vente, il s’écoule en moyenne 4 à 5 mois.

Ne vous précipitez pas ! Prenez le temps de réfléchir dans toutes les étapes de votre achat. Vous serez sûr d’acquérir le bien immobilier qui vous correspond, au meilleur prix.

Banque la moins chère et la plus généreuse !


Mon Avis ? La meilleure banque avec 80€ Offerts

J'adore utiliser Boursorama Banque ! On y retrouve tous les outils des banques classiques accessibles en ligne. Pas de perte de temps et c'est une banque gratuite ! L'ouverture du compte est facile et vous pouvez profiter d'une prime allant jusqu'à 80 € !!

Avantages
  • 80 € offerts à l'ouverture du compte
  • Banque la moins chère
  • + de 200€ d'économie par an

GRATUIT ! => Je veux 80€ en profitant de l'offre dès maintenant

Laisser un commentaire

Banque Info Actualités bancaires et financières 4 étapes pour l’achat de mon bien immobilier