Quelle est la meilleure solution bancaire pour un autoentrepreneur ?

Ceux qui souhaitent devenir autoentrepreneurs l’ignorent généralement et se retrouvent bien embêtés quand ils le découvrent : en créant une microentreprise, ils devront également chercher une solution bancaire adaptée à leurs nouveaux besoins. Effectivement, non seulement la loi les y oblige dans certaines conditions, mais beaucoup de banques interdisent aux autoentrepreneurs de percevoir leurs bénéfices sur leur compte courant personnel. Alors, vers quelles solutions se tourner ?

Un compte bancaire pour autoentrepreneur

Si la plupart des grandes banques classiques interdisent aux autoentrepreneurs de percevoir leurs revenus sur un compte personnel classique, c’est pour deux bonnes raisons. D’abord, parce que les nombreux mouvements que cela implique sur le compte peuvent finir par leur coûter de l’argent qu’elles ne sont pas près d’offrir. Ensuite, parce qu’il devient difficile de contrôler des mouvements trop importants et de s’assurer que rien d’illégal ne se trame.

Résultat, les autoentrepreneurs sont dans une situation un peu délicate, parce que la loi ne les oblige pas vraiment à ouvrir un compte pour leur entreprise, mais les banques refusent qu’ils utilisent un compte personnel. Heureusement, il y a la solution du compte professionnel. Ce n’est pas exactement un compte d’entreprise, mais bel et bien un compte adapté aux besoins et aux exigences des travailleurs indépendants.

Comment ouvrir un compte professionnel sans se ruiner ?

Le problème de certains comptes professionnels, surtout ceux proposés par les grands établissements bancaires classiques bien connus, c’est qu’ils coûtent généralement très cher. Payer plusieurs dizaines d’euros si vous n’en gagnez que quelques centaines pour compléter votre salaire, ce n’est pas une solution vraiment envisageable. Heureusement, rien ne vous oblige à ouvrir votre compte professionnel dans la même banque que votre compte personnel.

Au contraire, vous avez tout intérêt à faire marcher la concurrence et à profiter des nouvelles offres bancaires en ligne qui vous permettent d’ouvrir un compte sans engagement à des prix mensuels très bas. N’oubliez pas non plus de contrôler l’état du marché chaque année et n’hésitez pas à changer régulièrement de banque pour profiter des offres, mais aussi des tarifs les plus avantageux du marché.

Bien sûr, la plupart de ces banques en ligne coûtent peu cher aussi parce qu’elles offrent des services limités. Il faut donc penser à bien évaluer vos besoins avant de prendre une décision. Payer moins cher pour un compte qui ne remplit pas vos exigences n’a aucun intérêt. Au-delà d’un certain revenu annuel, vous aurez besoin d’un compte avec plus d’options, notamment un moyen d’encaissement par carte bancaire, etc. Un compte professionnel un peu plus cher peu alors être nécessaire.

Que dit la loi exactement au sujet des comptes professionnels ?

Jusqu’à il y a encore quelques mois, la loi obligeait les autoentrepreneurs à disposer d’un compte professionnel distinct de leur compte personnel. L’objectif était de permettre au fisc de contrôler plus facilement les entrées et les sorties. Que le contrôle soit fait sur un contribuable ou un professionnel revient alors au même et un mélange des deux comptes pose autant de problèmes. Néanmoins, la récente loi PACTE est venue changer les règles.

Effectivement, pour faciliter la création de microentreprises, l’État a supprimé l’obligation de disposer d’un compte professionnel dans toutes les situations. Désormais, pour qu’un autoentrepreneur soit dans l’obligation d’ouvrir un compte professionnel, il faut que ses revenus annuels dépassent les 5 000 € bruts pendant deux années consécutives.

Résultat, n’importe quel autoentrepreneur n’a pas besoin d’ouvrir de compte professionnel pendant les deux premières années de son entreprise (à condition que sa banque l’accepte). Si vous dépassez les 5 000 € de revenus bruts une année, mais pas l’année suivante, les compteurs sont alors remis à zéro.

La newsletter des Professionnels

Inscrivez-vous et recevez les meilleurs articles et conseils directement dans votre boîte email !