Boursorama banque association : une alternative efficace ?

Retour à la fiche Boursorama


Acteurs majeurs dans le domaine du social, les associations à caractère caritatif et autres ont bien souvent besoin d’une certaine gestion de budget. Dans l’optique de faciliter les opérations financières pour des organismes similaires, plusieurs banques physiques offrent désormais des comptes pour les associations. Les banques en ligne y sont cependant un peu plus réticentes. C’est notamment le cas de Boursorama Banque qui ne propose pas de compte pour association à proprement parler, mais dispose d’autres solutions de gestion de compte aussi efficaces. Comment donc profiter des services de Boursorma Banque lorsqu’on est une association ? Décryptage.

Pourquoi confier la gestion d’une association à Boursorama Banque ?

Comme tout autre organisme déclaré, les associations sont le siège de plusieurs transactions. Des subventions aux dons, en passant par les recettes mensuelles et les cotisations annuelles, il est clair qu’une gestion des finances s’impose. Dans un effort d’organisation et de facilitation de gestion, les associations ont désormais recours aux comptes en banque pour gérer leur trésorerie. Il faut savoir qu’aucune loi n’impose aux associations, déclarées soient-elles ou non, d’ouvrir un compte en banque. Cependant, une gestion extérieure des fonds communs peut très vite s’avérer d’une grande utilité.

Il existe plusieurs raisons qui peuvent pousser une association à faire les démarches pour ouvrir un compte collectif. Si l’organisme en question souhaite percevoir des subventions, par exemple, disposer d’un compte en banque peut grandement augmenter les chances d’approvisionnement. Voici d’autres cas de figure :

  • pour obtenir un agrément ;
  • acquérir une reconnaissance légale et publique ;
  • pour faciliter l’embauche du personnel.

L’ouverture d’un compte en banque pour une association chez Boursorama présente de nombreux avantages. L’atout principal est assurément le gain de temps considérable quant à la gestion de la structure. Au lieu de crouler sous les factures et autres bons, un simple coup d’œil au suivi d’activité du compte suffit à faire le bilan sur le statut économique de l’organisme.

Aussi, confier la gestion des fonds à un organisme tiers est bénéfique pour assurer la transparence des finances de l’association. Avec un compte collectif, toutes les transactions effectuées sont répertoriées et affichées sur les bulletins mensuels. Cela permet avant tout de prévenir les fraudes, mais surtout de donner une crédibilité accrue à l’association.

Pourquoi les associations ne peuvent pas ouvrir de compte chez Boursorama ?

Comme c’est le cas pour la grande majorité des banques en ligne, il n’y a pas d’offre de compte pour association, stricto sensu, chez Boursorama Banque. Toutefois, la banque en question propose une autre solution de gestion qui cible une catégorie bien précise d’organismes. La raison principale qui empêche les banques en ligne de fournir des offres pour les associations est qu’elles ne travaillent qu’avec des personnes physiques. Cet écart est principalement dû au mode de fonctionnement des e-banques. Agissant à 100 % en ligne, les banques digitalisées cherchent souvent à se constituer une clientèle dite « matérielle » et non pas pseudo-fictive comme les organismes caritatifs.

Une association n’est pas, au sens propre, une personne à part entière. Ce type d’organisme rentre plutôt dans la catégorie des personnes morales, chose qui n’est pas prévue dans les contrats de Boursorama. La seule exception est faite pour les comptes de business en entrepreneuriat, lesquels ne constituent pas non plus une personne physique. Ce sont généralement des contrats, à dynamique professionnelle, qui ne sont pas gérés par les mêmes réglementations ni les mêmes conditions qu’un compte pour association. La différence principale réside dans le processus d’inscription ; à une certaine étape, Boursorama demande les codes d’identifications nationales SIREN et SIRET de l’entreprise. Numéro qui n’existe pas pour une association caritative ou humanitaire.

Que propose Boursorama Banque comme alternative pour les associations ?

Consciente de l’énorme potentiel que détient le marché des acteurs sociaux, Boursorama Banque a développé une sorte de micro-offre susceptible d’intéresser les associations en tout genre. Cette solution s’inscrit dans le cadre du compte courant pour particulier, avec quelques changements. Il faut souligner que Boursorama Banque impose certains critères de base pour l’ouverture d’un compte commun pour association. Il faudra donc remplir certaines conditions pour être éligible à l’offre en question. Voici le glossaire du cahier de charges :

  • être une association de fait ;
  • confier la gestion à un comptable/trésorier ;
  • remplir les conditions d’ouverture de compte.

Ce que Boursorama entend par association de fait est que l’organisme en question ne soit pas déclaré à titre officiel. En effet, il existe plusieurs types d’associations dont les organismes libres constitués sans recourir à une déclaration officielle. Outre l’incapacité juridique, ce type d’association peut parfaitement exercer ses activités en toute conformité avec la loi. Si l’association en question fait partie de la catégorie des micros-associations, elle peut disposer d’une caisse commune pour les cotisations. Cette dernière peut être ouverte sous réserve qu’un trésorier s’occupe de sa gestion. Ceci nous amène au second point exigé par Boursorama Banque.

Pour pouvoir profiter des avantages de gestion sur Boursorama, il faut impérativement passer par un compte courant ouvert au nom du comptable de l’association. Puisqu’il s’git d’un contrat particulier, il sera dans l’obligation de remplir les conditions de souscription pour ouvrir le compte.

Il faudra justifier d’un revenu d’au moins 1000 euros mensuels à Boursorama par le biais d’un bulletin de salaire ou d’un document d’imposition. Si la question d’un revenu fixe pose problème, Boursorama propose dans ce cas le pack Welcome, certes moins avantageux, mais n’exigeant aucune condition de revenus.

Le processus d’inscription se fait au nom du trésorier et nécessitera la constitution d’un dossier avec des pièces à son nom.

Voici les documents à fournir à Boursorama pour l’ouverture du compte : une copie de la pièce d’identité ainsi que d’un document fiscal, un justificatif de résidence et un relevé d’identité bancaire. Boursorama impose également un versement initial pour activer le compte. Il convient donc de déposer au minimum 300 euros sur le compte courant pour certifier la souscription.

Boursorama est-elle une bonne solution pour les associations ?

Outre la facilité et la rapidité de l’inscription, l’ouverture d’un compte courant chez Boursorama Banque constitue également un gain de temps considérable. Plus besoin de se déplacer pour fournir des documents officiels, tout s’effectue désormais en ligne. La gestion se fait aussi entièrement depuis les plateformes de la banque (interface web et application). Ceci permet également de gagner un temps précieux dans la gestion des finances de l’organisme (extraits de comptes, relevés d’activité, etc.). Aussi, un service de notification par SMS ou par mail est prévu pour contrôler les transactions.

Nulle inquiétude pour les liquidités non plus, Boursorama propose des carnets de chèques électroniques pour simplifier les transactions. Ce gain de temps et d’énergie ne sont pas les seuls avantages que garantit Boursorama. La gratuité de ses services est un atout majeur. Des opérations anodines aux frais de tenue de compte, en passant par le retrait en distributeur, l’écrasante majorité des services proposés par Boursorama sont totalement exonérés de frais. Même la clôture du compte n’est pas facturée chez Boursorama ; bénéfice de taille pour les petites associations volatiles.

Publié le
Dernière mise à jour

Laisser un commentaire

Accueil Boursorama Boursorama banque association : une alternative efficace ?